Le secret ULTIME pour changer votre conjoint

Vous souhaitez connaître LE secret ULTIME pour changer votre conjoint, à l’image que vous avez du partenaire idéal ? Alors découvrez le secret de la femme de Ray Charles.

Le secret de la femme de Ray Charles

Parfois on réalise des choses, des solutions toutes bêtes, auxquelles nous n’avions jamais pensé auparavant. C’est ce qui m’est arrivée en visionnant l’excellent film « Ray » dans lequel j’ai compris le secret de la femme de Ray Charles. Dans ce film, on apprend que ce merveilleux musicien était accro aux drogues dures, comme l’héroïne,  dont il devint dépendant. Tout au long de l’histoire, Ray refuse de se faire soigner alors que son état s’aggrave et, sa seconde femme, Della Beatrice Howard Robinson, s’en inquiète de plus en plus. Durant tout le film,  on observe qu’elle s’insurge de sa consommation de drogues, bref, réagit très négativement, en lui ordonnant (à peu de choses près) d’arrêter illico presto cette pratique (on peut la comprendre !).

Ray Charles - secret ultime pour changer votre couple

Et que se passe-t-il pendant tout au long de ce long-métrage ? Ray Charles l’ignore et maintient son rythme de vie infernal « musique/femmes/drogue ».

Et un jour, (vers la fin du film), alors que son état de santé s’aggrave, sa femme lâche prise. Pour la première fois elle ne lui impose plus sa vision des choses (ici, d’arrêter la drogue), elle n’est plus dans le jugement. Au contraire, elle lui propose son aide, son soutien, avec bienveillance.

Et là c’est le déclic (pour Ray et pour moi) : c’est parce que sa femme décide d’arrêter de le changer, qu’il choisit de se changer, en sachant qu’elle sera une présence bienfaisante pour lui.

Note : Sur wikipédia on peut voir que dans la réalité il aurait été envoyé de force en cure de désintoxication, cure pendant laquelle il refusera de prendre des produits de substitution qui auraient pu l’aider pour son sevrage (preuve de plus de sa détermination). Là n’est pas vraiment la question, le film lui a mis en avant cette notion importante : pour changer son conjoint…il ne faut pas essayer de le faire !

 

Ce qu’il y a à retenir de cette histoire ?

Ce qu’il faut retenir de cette histoire c’est que le secret ultime pour forcer votre conjoint à changer… Est tout simplement de ne PAS essayer de le faire ! Et j’irai même plus loin avec la 2ème idée phare, pour que ça marche :

Devenez son exemple, inspirez-le

A une époque, moi-même végétalienne, des filles venaient me voir avec un problème récurrent :  « comment enfin convaincre mon copain de devenir végétarien comme moi ? « . Et ma réponse était et sera toujours la même : présentez-lui vos raisons objectivement, sans le culpabiliser, et n’essayez surtout pas de le convaincre ! Devenez un exemple pour lui, montrez-lui qu’en devenant végétarienne vous êtes en meilleure santé, vous vous sentez mieux dans votre corps, vous faites des économies (non négligeables) sur la viande, bref, inspirez-le !

Et ce sujet est déclinable à l’infini : fumer, boire, regarder des films violents, obscènes…tout ce qui ne correspondrait pas à vos valeurs.

Attention : Parfois, les « addictions » de votre conjoint peuvent venir d’un manque. Et si tout ce que je viens d’expliquer plus haut est valable, il est aussi important de comprendre que son addiction répond à un besoin. Par exemple un manque affectif qui l’amènerait à consommer beaucoup de junk food etc. Une fois qu’on a pris conscience de ce besoin, travaillez ensemble, avec votre moitié, pour trouver comment le combler.

 

Les 2 conseils « bêtes comme chou » de Mamie Gégé :

  • Votre conjoint ne vous appartient pas, et en ce sens, vous n’avez pas à le « façonner » tel que vous le souhaiter. Vous pouvez en revanche devenir une vraie source d’inspiration et essayer de lui transmettre vos valeurs, votre vision de la vie.
  • Quand on est contraint, on ne tient pas son engagement : alors ne le contraignez pas !

Vous connaissez maintenant le secret ultime pour changer votre conjoint et l’amener à de meilleures habitudes de vie 🙂

swag life - le secret ultime pour changer votre conjointBref, vous savez comment prendre les rennes de votre couple, avec diplomatie et légèreté, « the swag life » en fait 😉

 

 

 

 

 

Découvrez la version vidéo !

 

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 comments

  1. Salammbô says:

    Mmmmh je ne suis pas vraiment d’accord avec ton article. Je pense qu’il y a peu de couples qui évoluent l’un vers l’autre naturellement. Sinon personne n’aurait jamais à faire de compromis…
    Je vois bien mon copain et moi sommes extrêmement différents et ni lui ni moi ne voulons évoluer l’un vers l’autre parce que ce qu’est l’un paraît aberrant pour l’autre. Et oui pourtant nous sommes ensemble depuis 5 ans ^^ et justement nous sommes encore ensemble à force de compromis, de comprendre qui est l’autre et de dire ce qu’on veut. Après forcément ça paraît « changer l’autre » mais en vrai c’est plutôt « ça je ne peux pas le supporter, alors s’il te plaît, juste sur ce point là, j’ai besoin que ça change « . Et ça n’aurait jamais changé si je ne l’avais pas dit (exemple à venir) et peut-être que du coup on serait plus ensemble parce qu’il n’aurait pas évolué dans mon sens tout seul (j’ai attendu assez longtemps qu’il le fasse). C’est comme aller au restau, tu peux pas espérer que le cuisinier te rajoute de la ciboulette si tu le demandes pas ^^
    Donc exemple : l’alcool. Mon copain est un grand buveur. Pas une fois dans sa vie il est allé en soirée et est resté sobre. Il est connu justement pour sa descente et mettre l’ambiance et se bourrer la gueule à chaque fois et vraiment bien. Moi j’ai toujours bu un petit peu et puis un petit peu plus mais je n’y vois pas un d’un exceptionnel la dedans. Puis on est sorti ensemble et lui est allé en école d’ingénieur et s’est bourré la gueule tous les soirs et moi j’ai subi. Mais bon il est comme ça, justement je ne veux pas le changer, je veux pas être cette copine relou. Et un an passe et mon grand père meurt d’un cancer du foie lié à l’alcoolisme. Alors l’alcool devient pour moi, du jour au lendemain un poison, une arme chargée, et l’alcoolisme est une forme de suicide. J’arrête instantanément de boire, et je ne supporte plus l’attitude de mon copain. Il faut que ça change, il ne changera jamais seul. Du coup je lui explique la situation, il la comprend et à changé. Ça fait 4 ans que je n’ai pas bu une goutte d’alcool et lui ne s’est plus jamais bourré la gueule. Sans ça, je ne sais pas si nous serions encore ensemble…. Donc même si je pense que ce que tu dis dans ton article peut s’appliquer à certaines personnes, je pense que c’est très rare et si j’étais partie du principe qu’il changerait seul, ça ne serait jamais arrivé et nous ne serions peut-être plus ensemble…

    • Géraldine says:

      Wahouw, merci pour ton témoignage (poignant) Salammbô.

      Alors peut-être que mon article n’était pas assez explicite alors,car ce que je dis dedans est en plein accord avec ce que tu témoignes ! En fait tu confirmes même ce que je pense 🙂
      Pour reprendre ton exemple, voici ce que j’essaye d’expliquer dans mon article : tu es au resto, et tu veux de la ciboulette. Il y a 2 façons de la demander :
      – maintenant mettez moi de la ciboulette immédiatement dans mon plat, sinon je quitte ce restaurant !
      OU
      – serait-il possible de mettre de la ciboulette dans mon plat ? Vous n’en avez pas aujourd’hui ? Alors peut-être un condiment qui y ressemble, et demain quand je reviendrai manger vous aurez bien de la ciboulette ? 🙂

      Ce que j’essaye d’expliquer dans cet article est qu’en posant un ultimatum (mon 1er exemple) il y a de très très très fortes probabilités pour que ça ne passe pas du tout, ou qu’alors la personne le fasse pour NOUS faire plaisir, et que comme ça ne vient pas de lui, sa volonté se fissure au cours du temps. Je ne dis pas que c’est ce qui arrive à chaque fois, mais ça arrive souvent, surtout quand on n’a pas pris les décisions pour soi mais pour quelqu’un d’autre. Je pense que dans ton cas avec ton copain tu as justement été ferme mais tout en lui expliquant sincèrement tes raisons, et il les a comprises, et c’est pourquoi il a changé. Tu lui as proposé ton soutien j’ai l’impression même. Tu ne lui as pas dit du jour au lendemain « eh au fait, à la soirée de ce soir si tu bois je te quitte hein ! ». Et tu as très bien fait d’ailleurs 🙂
      Or aujourd’hui dans les couples les filles imposent trop souvent des choses à leur copain et les FORCENT à changer, tout est dans l’idée de « forcer ». Et faire changer son conjoint en mieux, c’est très bien au contraire ! 🙂

      Voilà j’espère que j’ai répondu à ta question hihi ^^
      Bises et bravo pour votre parcours 🙂

      • Salammbô says:

        Ah oui d’accord !! Merci beaucoup pour ta réponse, je n’avais pas compris l’article dans ce sens, désolé :/
        Oui effectivement poser des ultimatum et forcer son conjoint n’est pas une solution !! Je ne savais pas que c’était aussi courant dans les couples.
        Pleins de bisous ????

        • Loÿ says:

          Bravo pour cet article et surtout bravo @Salammbô d’avoir su placer ses limites. Ensuite, que le copain les accepte ou non était une question en dehors de son contrôle. Il l’a fait, tant mieux.
          De mon côté, ça n’a pas marché, et j’ai mis vraiment longtemps à comprendre que partir était la seule solution.
          Mais c’était il y a 15 ans, et depuis 8 j’ai aussi arrêté l’alcool car ce me prenait trop la tête, toutes les histoires de boissons: ex-mari, père, copains, etc et je m’en porte vraiment mieux!

          Ton article @Géraldine met le doigt sur un détail essentiel, que nous comprenons très bien dans la théorie, mais que nous oublions souvent dans la pratique 🙁
          Merci

Laisser un commentaire