Les 3 phases de l’amour selon Florence Foresti : mes conseils

Je me DEVAIS de vous parler des 3 phases de l’amour selon Florence Foresti, décrites avec la dérision qu’on lui connait bien : craquage, soulage, dégage.

Si vous ne connaissez pas son sketch complètement poilant dans lequel elle explique les 3 erreurs que l’on fait toutes, je vous laisse le regarder puis découvrir toutes mes réactions et conseils à chacune de ces étapes dans cet article.

Grâce à cet article, vous allez apprendre à bien identifier ces 3 phases et ce qu’il faut faire ou ne surtout pas faire pour ne pas se retrouver dans les mêmes situations que celles décrites dans son sketch.

1/ Le « craquage », la 1ère des 3 phases de l’amour

C’est la phase de la rencontre, du début de la relation…Notre conjoint est parfait, il est beau, il est drôle, il est intelligent bref, nous n’avons d’yeux que pour lui. C’est simple, à ce moment de la relation, il semble absolument PAR-FAIT. C’est ce que confirme Lucy Vincent, neurobiologiste au CNRS, qui explique que nous sommes génétiquement programmés pour être amoureux 3 ans, durée pendant laquelle un éventuel enfant pourrait naître et grandirait assez pour être capable de se débrouiller seul (il commence à se lever par exemple). Dès lors, un seul des deux parents peut suffire.

Et voilà comment des mécanismes hormonaux comme l’ocytocine nous « forcent » à rester ensemble, amoureux, pour l’évolution ! Oui, moi aussi je me suis sentie trahie en apprenant ça.

L’amour rend aveugle…comment nous rendre la vue ?

Être consciente que c’est le début, et que si on le trouve parfait c’est normal. Bien garder en tête qu’il reste un être humain avec ses qualités (on n’en doute pas!) et ses défauts et que même l’odeur de rose apparente de son haleine au réveil ou encore sa peau qui brille au soleil (hum…) est une illusion créée par nos hormones.

robert-pattinson-twilight-movies-phase-amour-heureuse-dans-sa-tete-et-dans-son-couple

Ce gars, tu en es tellement folle que tu le vois briller ><

Le problème du « craquage » totalement irrationnel ? C’est qu’il amène vite à la désillusion ! Vous savez, ce moment où on estime soudainement que ce pourquoi on trouvait notre moitié si exceptionnelle est en fait un affreux défaut.

J’en suis un témoin vivant. Il y a donc presque 11 ans, j’étais absolument émerveillée par la capacité qu’avait mon conjoint pour inventer des choses, fabriquer, à partir de n’importe quoi. Petits bouts de papier, du bois de récup’, quelques fils électriques et hop, il me fabriquait quelque chose d’aussi poétique que créative.

Quelques années plus tard, cette capacité qu’il avait s’est révélée être un des principaux sujets de dispute ou au moins de tension. Le dimanche soir dans ma ville, tout le monde sort ses grosses poubelles. Autant dire que c’était le Disneyland Paris de mon copain ! Je me revois à l’attendre, bouillonnant intérieurement, sur le trottoir, pendant que lui fouillait les poubelles et revenait fièrement avec de vieilles planches pourries, des morceaux de plastique, toutes sortes de matériaux pour d’éventuelles « fabrications » qu’il avait en tête.

A sa décharge, il a utilisé certaines de ces « poubelles » pour des fabrications qui se sont révélées bien pratiques après 😉

Attention ! Cette phase de l’amour est très agréable, et le fait de savoir que vous êtes bercée par vos hormones ne doit en aucun cas vous empêcher de profiter pleinement de cette étape !

2/ Le « soulage », la 2ème des 3 phases de l’amour

eddy murphy-ohmen-heureuse-dans-sa-tete-et-dans-son-coupleAaaah le soulage ! Comme le décrit si bien Florence Foresti dans son sketch, on est TOUTES forcément passées par cette étape dans laquelle on va le SAOULER, mais genre… vraiment. Et je confirme, cette phase peut être longue, très longue. D’ailleurs, j’étais devenue cette « mère juive » dont parle Florence F.!

D’un point de vue plus rationnel, je pense que c’est l’étape où nous cherchons nos marques, et une fois les hormones d’euphorie envolées, nous devons faire face à la réalité, avec ses qualités et ses défauts. C’est souvent une phase dans laquelle on essaye de façonner l’autre à un modèle que nous avons en tête.

GRAVE ERREUR !!!

Comment faire pour ne pas le saouler ?

Cette phase, sans doute la plus délicate à gérer, est LE test du couple : va-t-il survivre au quotidien « plan plan » ? Aux désagréments (« qui fait la vaisselle ce soir ? ») ? Difficile de répondre en un seul article tant ce sujet est vaste. Voici tout de même des clés de réflexion qui pourront vous aider :

dès qu’une situation est tendue, ne pas la laisser telle quelle, JA-MAIS ! En parler directement avec son conjoint. J’insiste sur ce point car je sais comme nous les filles avons tendance à garder les choses pour nous jusqu’au jour où nous explosons à la moindre chaussette sale qui traine au bord du lit. 0:)

cesser d’être gentil, être vrai avec une communication non violente, et bienveillante. A l’image du sketch de Foresti (décidément, une vraie bible au couple ce sketch !), je me montrais ironique, moqueuse et assez aigrie avec mon conjoint quand je trouvais que son comportement ne correspondait pas à ce que j’attendais. Le résultat ? Il n’en est QUE négatif, vraiment… donc à oublier les filles !

poser des bases solides du couple en partageant vos valeurs. Alors cela sous-entend que vous avez déjà défini les vôtres 😉

faire évoluer votre couple en pimentant votre relation. Qui a envie d’être râleur, aigri? Qui a envie de façonner l’autre à une image qui ne lui correspond pas quand tout va bien dans le couple, quand on s’est amusé, qu’on a partagé un bon moment ensemble ? Pas moi en tout cas !

3/ Le « dégage », la 3ème des 3 phases de l’amour

J’espère sincèrement qu’aucun homme ne se laisse « façonner » par sa femme, mais qu’au contraire les deux trouvent finalement un équilibre sur chacun des sujets épineux. Si ce n’est pas le cas, le « dégage » arrive logiquement, et tristement. Il ne s’agit donc pas vraiment d’une phase de l’amour mais plutôt d’une conséquence malheureuse de la 2ème phase qui aurait mal tourné. Nous ne nous attarderons pas sur cette étape qui n’a pas lieu d’exister si vous suivez bien mes conseils 😉

 

Vous l’aurez compris, en mettant le doigt sur les défauts de la majorité des couples avec ses « 3 phases de l’amour », Florence Foresti nous a permis ici de réfléchir ensemble aux erreurs à ne plus faire et à leurs solutions. Au delà de la bonne partie de rigolade avec son sketch, j’espère sincèrement que cet article vous a aidée à y voir plus clair, et à ne plus recommencer ce « cycle interminable » à la prochaine relation 🙂

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

One comment

Laisser un commentaire