Les secrets des relations de couple qui marchent (Partie 2)

Ah, vous revoilà ! Vous aussi vous avez eu envie d’avoir davantage de secrets de couples hein ? 😉

Suite à la 1ère partie, découvrez donc aujourd’hui 2 secrets des relations de couple qui marche, traduit avec tout mon amour de l’article de Mark Manson.

Note : j’ai pris la liberté d’ajouter une mise en forme de l’article ainsi que des photos 🙂

3. Le facteur le plus important dans la relation de couple n’est pas la communication mais le respect

 » Ce que je peux vous dire c’est que la première chose la plus importante au dessus de tout le reste est le respect. Ce n’est pas l’attraction sexuelle, l’apparence, les objectifs en commun, la religion ou l’absence de religion, et pas non plus l’amour. Il y a des moments où vous ne sentirez pas d’amour pour votre partenaire. C’est la vérité. Mais vous ne voudrez jamais perdre le respect que vous avez pour votre conjoint. Une fois que vous avez perdu tout respect pour lui, c’est fini, cela ne revient pas.

-Laurie

En regardant les centaines de réponses que nous avions reçues, mon assistant et moi-même, nous avons commencé à remarquer des tendances intéressantes.

Les personnes qui ont divorcé et/ou qui ont juste été avec leurs conjoints pendant 10-15 ans disent presque toutes que la communication est la chose la plus importante pour que les choses marchent. Parler souvent. Parler ouvertement. Parler de tout, même si ça fait mal.

Et il y a un certain mérite à ça (on y reviendra plus tard).

Mais nous avons remarqué que les personnes qui sont mariées depuis 20, 30 ou même 40 ans parlent plutôt du respect. Mon impression est que ces personnes, à travers le nombre considérable d’expériences, ont appris que la communication, qu’importe combien elle était ouverte, transparente et disciplinée, échouait toujours à un certain point. Les conflits sont au final inévitables et les sentiments sont toujours détériorés.

Et la seule chose qui peut vous sauver vous et votre conjoint, qui peut éviter la casse, est un respect infaillible pour chacun, le fait que vous portez chacun une haute estime de l’autre, que vous croyez en l’autre -souvent plus que vous croyez en vous-même- et que vous faites confiance au fait que votre conjoint fait de son mieux avec ce qu’il a. Sans ce solide socle de respect, vous douterez des intentions de votre partenaire. Vous jugerez ses choix et empiéterez sur son indépendance. Vous sentirez le besoin de cacher des choses à l’autre par peur de la critique. Et c’est à ce moment-là qu’apparaissent les fissures à tout l’édifice.

Mon mari et moi sommes ensemble depuis 15 ans.  J’ai beaucoup pensé à ce qui semblait nous tenir ensemble, tandis que des mariages autour de nous s’effondrent (sérieusement, on en voit partout). L’unique mot qui me revient toujours en tête alors est « respect ». Évidemment cela signifie se montrer respectueux, mais c’est trop superficiel. Juste le montrer ne suffit pas. Cela consiste en le fait d’avoir ce sentiment profondément en vous.

J’ai un profond et sincère respect pour lui, pour son travail éthique, sa patience, sa créativité, son intelligence et ses valeurs principales.

Tout le reste vient à partir de ce respect -confiance, patience, persévérance (parce que parfois la vie est vraiment dure et vous devez préserverez ensemble). Je veux écouter ce qu’il a à dire (même si je ne suis pas d’accord avec lui) parce que je respecte son opinion. Je veux lui permettre d’avoir du temps libre dans nos vies extrêmement remplies parce que je respecte ses choix sur comment il passe son temps et avec qui. Et vraiment, ce que ce respect mutuel signifie est que nous nous sentons en sécurité tout en partageant notre « moi » le plus profond, le plus intime, avec l’autre.

– Nicole

respect heureuse dans sa tete et son couple

Vous devez aussi vous respecter vous-même. Tout comme votre partenaire doit se respecter lui-même. Parce que sans cette estime de soi, vous ne vous sentirez pas légitime à recevoir du respect de votre conjoint.  Vous ne l’accepterez pas et vous trouverez des façons de le saper. Vous sentirez constamment le besoin de compenser et de vous montrer digne d’amour, mais au final ça vous reviendra à la figure.

[…]

Donc, à quoi ressemble le respect ?

Beaucoup de lecteurs ont donné des exemples communs :

  • ne dis JAMAIS des choses méchantes sur ton partenaire, et ne te plains jamais de lui à tes amis. Si tu as un problème avec ton conjoint, alors tu devrais avoir une conversation avec lui, pas avec tes amis. Parler mal de lui va éroder le respect que tu as pour lui et te fera te sentir mal d’être en couple avec lui, et non mieux.
  • respecte qu’il ai des hobbies, des centres d’intérêt et des points de vue différents de toi. Ce n’est pas parce qu’il dépense son temps et son énergie différemment que c’est moins bien que ce que tu fais.
  • respecte qu’il ai autant son mot à dire que toi car vous êtes une équipe, et si une personne de l’équipe n’est pas heureuse, alors ça ne peut pas marcher.
  • Pas de secrets. Si tu es vraiment à fond dans cette relation et que tu respectes l’autre, alors tu te dois de jouer franc jeu. Tu as un coup de foudre pour quelqu’un d’autre ? Parle-en. Riez-en. Tu as eu un fantasme sexuel qui te semble ridicule ? Sois ouvert avec ça. Rien ne devrait être tabou.

Le respect se fait main dans la main, dans la confiance. Et la confiance est l’élément vital de n’importe quelle relation (romantique ou autre d’ailleurs). Sans la confiance, il ne peut y avoir aucun sens d’intimité ou de confort. Sans confiance, votre partenaire deviendra une responsabilité dans votre esprit à gérer, quelque chose à éviter, à analyser et non une base protectrice pour votre cœur et votre esprit.

 

4. Parle ouvertement de tout, et surtout les choses qui font mal

Nous parlons toujours de ce qui nous pose problème entre nous, et nous n’en parlons pas aux autres ! Nous avons également beaucoup d’amis qui sont dans des mariages qui ne marchent pas bien et qui me racontent tout ce qui ne va pas dans leur couple. Je ne peux pas les aider, ils ont besoin d’en parler à leur époux/épouse, qui sera l’unique personne qui pourra les aider. Si vous trouvez une façon de discuter à chaque fois avec votre conjoint de ce qui vous embête, alors vous pourrez travailler à trouver une solution.

– Ronnie

Il ne peut pas y avoir de secrets. Les secrets vous divisent. Toujours.

– Tracey

Je reçois des centaines d’emails de lecteurs chaque semaine qui me demandent des conseils de vie. Un large pourcentage de ces emails inclut leurs relations de couples conflictuelles. (Ces emails aussi sont de façon surprenante très répétitifs).

Il y a quelques années, j’ai découvert que je répondais à la grande majorité de ces emails avec la même réponse : « prenez cet email que vous venez de m’envoyer, imprimez-le, et montrez-le à votre conjoint. Puis revenez et demandez-moi de nouveaux si vous n’avez pas réglé votre problème« . […]

Si quelque chose vous ennuie dans votre relation, vous devriez mourir d’envie de le dire. Dire les choses construit la confiance et construire la confiance permet de construire l’intimité. Cela peut blesser, mais vous devez quand même le faire. Personne d’autre ne peut régler vos problèmes de relations de couple pour vous. Personne ne le devrait. Tout comme causer de la douleur à vos muscles pour leur permettre de devenir plus gros, introduire votre douleur dans votre relation de couple à travers la vulnérabilité est le seul moyen de renforcer votre couple.

Derrière le respect, la confiance est le trait le plus couramment cité pour une relation de couple saine. La plupart des personnes la mentionnent dans un contexte de jalousie et de fidélité – faire confiance en votre partenaire qui s’en va faire ses affaires, ne pas se sentir dans l’insécurité ou en colère parce que vous le voyez parler à quelqu’un d’autre etc.

Mais la confiance va beaucoup plus loin que ça. Car si vous parlez vraiment de la longue durée, vous allez commencer à penser aux vrais problèmes de la vie, de la mort.

Si vous vous retrouvez avec un cancer demain, aurez-vous confiance en votre conjoint pour vous rester fidèle et s’occuper de vous ?

Aurez-vous confiance en votre partenaire pour s’occuper de vos enfants pendant une semaine seul ? Aurez-vous confiance en lui pour gérer votre argent, ou prendre des décisions importantes ? Aurez-vous confiance en lui pour qu’il ne vous quitte pas ou ne vous blâme pas quand vous ferez des erreurs ?

confiance heureuse dans sa tete et son couple

Ce sont des choses difficiles à faire. Et c’est encore plus dur d’y penser quand on est au début d’une relation. Se faire confiance quand on est au début de la relation es facile. C’est comme « oh j’ai oublié mon téléphone dans son appartement, je lui fais confiance pour ne pas le vendre et acheter du crack avec l’argent…je pense. »

Mais plus l’engagement est fort, plus vos vies sont liées, et plus vous devrez faire confiance en votre conjoint sur le fait qu’il agira en votre intérêt en votre absence.

Il y a une vieille chanson de Ben Folds dans laquelle il chante « selon moi, si vous ne pouvez pas vous faire confiance, alors on ne pourra pas avoir confiance en vous« . La méfiance a tendance à nourrir un surplus de méfiance. Si votre partenaire est toujours en train de fouiller dans vos affaires, vous accusant de choses que vous n’avez pas faites, et questionnant toutes vos décisions, naturellement, vous allez commencer par questionner également les siennes – pourquoi est-elle si méfiante ? Et si elle était en fait en train de cacher quelque chose ?

La clé pour pour favoriser et maintenir la confiance dans une relation de couple est que les deux partenaires soient complètement transparents et vulnérables :

  •  Si quelque chose vous embête, dite-le. Non seulement c’est important de relever les problèmes quand ils apparaissent, mais cela prouve en plus à votre conjoint que vous n’avez rien à cacher.

 

  • Vous savez ces choses poisseuses, que vous avez honte de partager à d’autres personnes ? Partagez-les avec votre partenaire. Non seulement parce que ça vous fera du bien, mais aussi parce vous et votre conjoint devez avoir une bonne compréhension des angoisses de l’autre et la façon avec laquelle vous les compensez.

 

  • Faites des promesses et tenez-les. La seule façon pour reconstruire la confiance après qu’elle ai été cassée passe par des actions prouvées plusieurs fois dans le temps. Vous ne pouvez pas tenir cette réputation tant que vous n’avez pas assumé vos erreurs passées et que vous n’avez pas fait ce qu’il fallait pour les corriger.

 

  • Apprenez à discerner le comportement louche de votre conjoint de vos propres peurs (et vice-versa). C’est difficile et requière une confrontation pour passer au-dessus. Mais dans la plupart des disputes de couples, une personne pense que quelque chose est complètement « normal » et l’autre pense que c’est déjà à un niveau de « grave erreur ». C’est souvent extrêmement difficile de distinguer qui est irrationnel et agit par la peur et qui est raisonnable  et se défend simplement. Soyez patient pour traquer ce qu’il en est, et quand il s’agit de votre insécurité (et parfois ça sera ça, croyez-moi), soyez honnête à propos de ça. Contrôlez-le. Et efforcez-vous d’être meilleur.

La confiance est comme une assiette chinoise. Si vous la lâchez et qu’elle casse, vous pourrez la réparer avec beaucoup de travail et de soin. Si vous la lâchez et que vous la cassez une seconde fois, elle va exploser en de nombreux petits morceaux qui vous demanderont beaucoup plus de temps et de soin à remettre ensemble. Mais lâchez-là et cassez là assez de fois, et elle se sera brisée en tellement de pièces que vous ne pourrez jamais recoller ensemble, peu importe ce que vous faites. « 

 

Voilà 2 autres secrets : respect et confiance en soi et en l’autre…:) A bientôt pour la suite !